À l’heure actuelle, les astuces et les consignes relatives à la construction écoénergétique sont si nombreuses qu’il est facile de perdre le fil. Voici néanmoins quatre règles d’or qui vous permettront d’obtenir systématiquement un résultat plus qu’acceptable en termes d’efficacité énergétique.

Optez pour un emplacement écoénergétique

Peu de personnes s’y attardent, mais la construction d’une maison très basse énergiecommence dès le choix de l’emplacement. Si votre habitation située dans un quartier résidentiel ou à proximité, vous serez beaucoup moins dépendant de l’utilisation d’une (deuxième) voiture. Lorsque vous achetez un terrain à bâtir , tenez donc compte de la proximité des magasins, des écoles et de votre lieu de travail.

Aménagez votre habitation de manière à réaliser des économies d’énergie

Au moment de déterminer l’implantation de votre maison, soyez attentif à son orientation. Veillez à ce que les pièces de vie soient essentiellement orientées au sud et à ce que les pièces moins utilisées soient davantage orientées vers le nord. De cette manière, vous bénéficierez d’une chaleur naturelle au sud et les pièces situées au nord serviront d’isolant supplémentaire en hiver. L’installation de baies vitrées supplémentaires en vitrage haute performance sur les murs orientés au sud vous garantira un apport de chaleur additionnel grâce à la lumière du soleil. Assurez-vous également de doter ces baies vitrées de protections solaires pour les journées chaudes de l’été.

L’agencement de votre maison déterminera en grande partie son efficacité énergétique. Il est, par exemple, recommandé de placer les pièces techniques et sanitaires à côté ou au-dessus de la cuisine. Vous limiterez ainsi la longueur des canalisations sanitaires et disposerez plus rapidement d’eau chaude au robinet, tout en réduisant les pertes d’eau et de chaleur.

Veillez à une isolation efficace

Vous aurez beau pourvoir votre maison de toutes sortes de matériaux isolants, si vous ne les employez pas à bon escient, les pertes seront dans tous les cas colossales. Adoptez, par conséquent, une approche bien réfléchie en ce qui concerne l’isolation de votre habitation. L’isolation du sol et de la toiture joue un rôle essentiel dans l’efficacité énergétique d’une maison. On parle beaucoup de l’isolation de la toiture, mais l’isolation du sol est au moins aussi importante. Dewaele associe une chape massive à un vaste package d’isolation, ce qui vous permet d’atteindre aisément le niveau E imposé par la loi.

Des murs bien isolés garantissent, en outre, le maintien d’une température intérieure stable, indépendamment de la saison ou des conditions météorologiques. Puisque Dewaele utilise des cloisons à ossature bois , vous avez toujours une longueur d’avance. Mieux : puisque l’isolation est intégrée dans les murs, vous gagnez une place considérable !

Pour tirer le meilleur parti de votre épaisseur de mur, combinez cette stratégie à un matériau isolant supplémentaire dans les murs creux.

Assurez-vous, par ailleurs, que l’enveloppe du bâtiment est entièrement étanche à l’airpour éviter les déperditions de chaleur. Toute forme de perte de chaleur aura un impact direct sur votre consommation énergétique.

Préférez les associations écoénergétiques

Si l’association d’un chauffage par le sol et d’une chaudière à condensation gaz était auparavant la plus populaire, on privilégie aujourd’hui une pompe à chaleur air/eau combinée à des panneaux photovoltaïques. Cette solution garantit à elle seule une consommation énergétique sensiblement inférieure et vous permet, dans la foulée, de faire baisser votre niveau E. Mieux vaut également la combiner avec un système de chauffage par le sol. Étant donné que le chauffage par le sol requiert des températures de chaudière moins élevées, vous réalisez automatiquement des économies d’énergie. Sans oublier l’agréable sensation de la chaleur du foyer !